DES PAS HUMAINS PAR CENTAINES VIEUX DE MILLIERS D’ANNÉES DÉCOUVERTS EN AFRIQUE

Plus de 400 empreintes de pas d’Hommes de la Préhistoire, un record pour l’Afrique, ont été découvertes et datées sur un site grand comme un terrain de tennis, en Tanzanie.

Parmi les plus de 400 empreintes — dont celle-ci — étudiées par les chercheurs de l’université de Chatham, certaines se dirigent vers une dune, laissant penser que d’autres empreintes pourraient être découvertes en creusant cette dune. © William Harcourt-Smith, American Museum of Natural History

Parmi les plus de 400 empreintes — dont celle-ci — étudiées par les chercheurs de l’université de Chatham, certaines se dirigent vers une dune, laissant penser que d’autres empreintes pourraient être découvertes en creusant cette dune. © William Harcourt-Smith, American Museum of Natural History 

La nouvelle datation indique entre il y a -19.000 et -5.000 ans. Ces traces semblent avoir été laissées par des Homo sapiens.

Article de Laurent Sacco paru le 14/10/2016

Des pas humains par centaines vieux de milliers d'années ont été découverts en Afrique. Les flancs du volcan Ol Doinyo Lengaï, en Tanzanie, sont ravinés par les pluies. Des coulées de boue contenant des cendres émises depuis des dizaines de milliers d'années et plus s'y forment et peuvent dévaler sur les sols alentour. C'est ce qui se serait passé pendant le Pléistocène, il y a moins de 20.000 ans. © Aleksandr Sadkov, Shutterstock

Les flancs du volcan Ol Doinyo Lengaï, en Tanzanie, sont ravinés par les pluies. Des coulées de boue contenant des cendres émises depuis des dizaines de milliers d’années et plus s’y forment et peuvent dévaler sur les sols alentour. C’est ce qui se serait passé pendant le Pléistocène, il y a moins de 20.000 ans. © Aleksandr Sadkov, Shutterstock 

En partie connues depuis 2006, elles avaient attiré l’attention des chercheurs depuis 2008, qui les pensaient âgées de 120.000 ans.

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/prehistoire-ce-nous-apprend-plus-grande-collection-empreintes-pas-fossilises-afrique-64776/#xtor%3DEPR-17-%5BHEBDO%5D-20200518-%5BACTU-Ce-que-nous-apprend-la-plus-grande-collection-d-empreintes-de-pas-fossilises-d-Afrique%5D

BULGARIE : LES PLUS ANCIENNES TRACES CONNUES DE LA PRÉSENCE D’HOMO SAPIENS EN EUROPE

Des tests ADN et des datations au carbone 14 révèlent que des Homo sapiens sont arrivés en Europe au moins 5.000 ans plus tôt qu’on ne le pensait, il y a environ 45.000 ans. On a retrouvé leurs restes dans une grotte en Bulgarie.

Ornements personnels et outils en os de la grotte Bacho Kiro (à gauche) et de la grotte du Renne (France, à droite). Les artefacts de la grotte de Bacho Kiro sont attribués à l'Homo sapiens et datent d'environ 45.000 ans. Les artefacts de la Grotte du Renne sont attribués aux Néandertaliens et ne sont pas aussi vieux. © Rosen Spasov et Geoff Smith, CC by-sa 2.0

Ornements personnels et outils en os de la grotte Bacho Kiro (à gauche) et de la grotte du Renne (France, à droite). Les artefacts de la grotte de Bacho Kiro sont attribués à l’Homo sapiens et datent d’environ 45.000 ans. Les artefacts de la Grotte du Renne sont attribués aux Néandertaliens et ne sont pas aussi vieux. © Rosen Spasov et Geoff Smith, CC by-sa 2.0

https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/paleontologie-ce-sont-plus-anciennes-traces-connues-presence-homo-sapiens-europe-11003/#xtor%3DEPR-17-%5BHEBDO%5D-20200518-%5BACTU-Ce-sont-les-plus-anciennes-traces-connues-de-le-presence-d-Homo-sapiens-en-Europe%5D